Actualités

Brive 29 (bo) - 10 Montpellier

 

Grâce à un collectif retrouvé et une deuxième mi-temps de feu, le CAB a terminé l'année en beauté face à Montpellier (29-10 bonus offensif). Une superbe victoire qui redonne de la confiance après une première partie de saison compliquée et un dernier match à Agen raté.

Cette fois, la plupart des ingrédients étaient au rendez-vous : agressivité, vitesse dans les passes, défense resserrée et envie débordante. Seule la conquête a parfois été en délicatesse, il est vrai face à un pack de Montpellier surpuissant. Le symbole de la rencontre ? Cette action après la sirène où le bonus briviste fut menacé par les assauts montpelliérains. Et quand le ballon franchit la ligne d’en but, toute l'équipe vint encercler le porteur de balle du MHR, le bloquant debout, scellant le succès bonifié chèrement acquis pendant 80 minutes.

Car ce succès ne fut pourtant pas aisé et mis longtemps à se dessiner. La faute à un bon début de match des Montpelliérains et à la bonne occupation au pied notamment de François Steyn. Malgré cette domination territoriale et les occasions manquées du MHR, Brive n'encaissera que 3 points en première mi-temps et prendra même le score grâce à un essai en force de François Da Ros.

Au retour des vestiaires la partie se complique quand Benjamin Fall vient marquer en bout de ligne pour Montpellier. Mais au lieu de se crisper et se laisser écraser par le poids de l'enjeu, cet essai des hommes de Vern Cotter va libérer les Brivistes. Dans le sillage d'un Dominiko Waqanibutoru en mode bulldozer ou grâce à la vista d'un Matthieu Ugalde tranchant, ils vont proposer un rugby agréable et spectaculaire. Poussés par un public du Stadium qui a lui aussi livré sa meilleure prestation de la saison, ils vont marquer 3 essais supplémentaires par Nadir Megdoud (2) et Benjamin Lapeyre. Trois essais d'ailiers pour conclure en coin des temps forts Noir et Blanc. Le jeune ailier, formé au club, signant là ces deux premiers essais en professionnel.

L'assaut final des Montpelliérains étant difficilement mais vaillamment contrôlé, le CAB peut savourer ce succès bonifié avec son public et profiter du feu d'artifice tiré au Stadium. Profiter oui mais sans excès car se profile une autre rencontre à domicile le week-end prochain face au RC Toulon.